Translate

vendredi 30 mars 2018

Comment l’école compense-t-elle le désavantage socio-économique ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 76
03.2018





Synthèse :

- Les élèves obtiennent de meilleurs résultats en sciences lorsqu’ils fréquentent des établissements offrant un cadre d’apprentissage efficace (pédagogie différenciée, enseignement dirigé par l’enseignant, bon climat de discipline, participation obligatoire aux cours de sciences, etc.) et des ressources éducatives de qualité (professeurs de sciences, laboratoires, activités extrascolaires, etc.), en moyenne, après contrôle du profil socio-économique des élèves et des établissements.

- Les établissements favorisés offrent plus souvent un environnement propice et des ressources de qualité, ce qui semble indiquer que l’école accentue en général plus qu’elle ne compense le niveau de ressources dont les élèves disposent à la maison. Toutefois, en Estonie, en Israël, en Lettonie, à Macao (Chine), au Monténégro, en Norvège et en Tunisie, les élèves des établissements défavorisés ont accès à des environnements d’apprentissage et à des ressources de qualité comparable (voire supérieure à certains égards) à ceux dont bénéficient leurs pairs des établissements favorisés.

- Environ un tiers de la variation de la performance en sciences dans les pays de l’OCDE s’explique par le degré d’équité de la répartition des ressources éducatives entre les établissements favorisés et défavorisés, les systèmes plus équitables obtenant en moyenne de meilleurs résultats.


Conclusion :

Les élèves des établissements défavorisés sur le plan socio-économique sont moins exposés que leurs pairs des établissements favorisés aux environnements d’apprentissage et aux ressources éducatives les plus déterminants pour la performance en sciences. Si l’école entend compenser les inégalités du milieu d’origine des élèves, chaque établissement doit proposer des pratiques pédagogiques efficaces, un bon climat de discipline, une plus grande exposition à un enseignement des sciences de qualité, des professeurs de sciences qualifiés et du matériel de qualité. L’affectation plus équitable des ressources entre les établissements constitue une première étape clé pour atteindre cet objectif. Les systèmes d’éducation qui allient déjà des niveaux élevés de performance et d’équité montrent qu’il est possible d’offrir à chaque élève des possibilités d’éducation de qualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.