Translate

samedi 30 septembre 2017

PISA 2015 : Le bien-être des élèves (Note pour la France)

Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA)
Résultats du PISA 2015 : Le bien-être des élèves
Note pour la France
09.2017




Faits marquants

- En moyenne, les étudiants de 15 ans en France avaient un niveau de satisfaction de vie de 7.6 sur une échelle allant de 0 à 10 (la moyenne de l’OCDE étant 7.3). Les étudiants en France ont un niveau de motivation pour réussir légèrement moindre que la moyenne de l’OCDE : 71 % des étudiants de 15 ans se considèrent comme étant des personnes ambitieuses (moyenne de l’OCDE : 71 %). 45 % des étudiants souhaiteraient être les meilleurs dans leurs classes (moyenne de l’OCDE : 59 %). 94 % des étudiants en France sont motivés à faire des efforts à l’école dans le but de pouvoir sélectionner parmi les meilleures opportunités lorsqu’ils seront diplômés (moyenne de l’OCDE : 93 %). Une forte motivation à réussir à l’école a tendance à être reliée à de meilleurs résultats à l’école mais peut également conduire à de l’anxiété si cette dernière n’est pas intrinsèque mais plutôt engendrée par des pressions extérieures. Les étudiants français ont un niveau d’anxiété relié aux études moindre que la moyenne de l’OCDE : 29 % d’entre eux sont très tendus lorsqu’ils étudient, comparé à une moyenne de l’OCDE de 37 % ; 47 % se sentent anxieux même en étant bien préparés pour un test (moyenne OCDE : 56 %). L’anxiété est un des principaux prédicteurs de la satisfaction de vie des étudiants.

- En moyenne, 18 % des étudiants français étaient victimes de harcèlement, selon la définition retenue par l’OCDE, au moins plusieurs fois par mois (moyenne OCDE :  19 %). 12 % des étudiants ont rapporté avoir été l’objet de moqueries de la part de leurs camarades au moins plusieurs fois par mois (moyenne OCDE : 11 %). Les étudiants en France perçoivent un niveau important de soutien parental : 95 % des étudiants ont déclaré que leurs parents étaient intéressés par leurs activités scolaires (moyenne OCDE : 94 %) et 90 % ont déclaré que leurs parents les soutenaient lorsqu’ils rencontraient des difficultés à l’école (moyenne OCDE : 9 1%).

- 91 % des étudiants français font une activité sportive en dehors de l’école (moyenne OCDE : 93 %).

- 12 % des étudiants français ont déclaré utiliser Internet pendant plus de 6 heures par jour pendant une journée de semaine (ce sont des “utilisateurs extrêmes d’internet”). En moyenne, les étudiants français utilisent Internet pendant 127 minutes pendant une journée de semaine type et pendant 191 minutes durant une journée de weekend (moyenne OCDE : 146 et 184 minutes respectivement). 80 % des étudiants déclaraient se sentir “très mal” si aucune connexion internet n’était possible (moyenne OCDE : 54 %).

[Passages surlignés par moi.]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.