Translate

dimanche 5 février 2017

Note du Comité national de suivi du dispositif “Plus de maîtres que de classes”

01.2017




Extraits :
p 12 : « Le sous-groupe “enseignement  explicite” du groupe de pilotage REP+ qui fait partie du  comité de suivi du dispositif “Plus  de  maîtres que  de  classes” œuvre au développement de pratiques d’enseignement efficaces pour permettre aux élèves de développer les savoirs fondamentaux. »
p 12 : « Impulser des formations pour le binôme maître de la classe/ maître supplémentaire centrées sur l’enseignement explicite. »

On pourrait se réjouir de ces deux brefs passages (sur une note de 91 pages !) concernant l’enseignement explicite. Hélas, il s’agit très certainement de la version constructiviste de l’Explicite mise au point par le Centre Alain Savary au mois de janvier 2016, justement à destination des formateurs de l’enseignement prioritaire. C’est-à-dire une contrefaçon totalement improductive et parfaitement inefficace en classe, surtout prioritaire.

Les élèves de l’enseignement prioritaire attendront donc encore longtemps une pédagogie adaptée à leurs problèmes. Pendant ce temps, s’agrandira encore l’écart que connaît le système éducatif français entre les meilleurs élèves (dont le nombre se réduit) et les élèves en difficulté (dont le nombre augmente).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.