Translate

lundi 13 février 2017

Le niveau d’acquis en 6e influe fortement sur le destin scolaire des jeunes

À 18-19 ans, la moitié des jeunes envisagent leur avenir professionnel avec optimisme

Insee Première, n° 1633, 02.2017
Auteurs : Jean-Paul Caille, Éric Chan-Pang-Fong, Juliette Ponceau, Olivier Chardon et Gaëlle Dabet



Extrait :
La situation des jeunes est très liée au déroulement de leur scolarité élémentaire : 77 % des élèves les plus performants aux évaluations de 6e ont obtenu le baccalauréat sans redoubler pendant leur scolarité secondaire et poursuivent des études   supérieures. A contrario, seul 14 % des collégiens les moins performants en 6e suivent des études supérieures ; près de la moitié ne sont plus scolarisés, une fois sur deux en ayant néanmoins obtenu un diplôme. Des disparités existent également selon l’âge d’entrée en 6e : plus l’élève était en retard au début de ses études secondaires et plus il risque de ne plus être en études en 2015, et notamment de ne pas avoir obtenu de diplôme.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.