Translate

vendredi 25 novembre 2016

Attractivité du métier d'enseignant - État des lieux et perspectives (CNESCO)

Rapport scientifique

11.2016

      

Les préconisations du CNESCO


Les recherches montrent que la qualité de l’enseignement et donc des enseignants est le premier facteur scolaire associé à une amélioration des apprentissages des élèves.

Recruter, former dans la durée, fidéliser des professionnels experts de haut niveau dans les disciplines qu’ils enseignent mais aussi en didactique et pédagogie est un des défis majeurs d’un système scolaire.

Il s’agit donc d’atteindre des objectifs quantitatifs de recrutement (recruter assez d’enseignants pour faire face aux besoins démographiques, dans chaque classe mais aussi pour les remplacements adéquats). Il s’agit aussi d’atteindre des objectifs qualitatifs dans le recrutement, afin de déployer dans toutes les disciplines et sur tous les territoires, notamment les plus paupérisés, des enseignants experts des apprentissages, formés pour faire face aux défis éducatifs (hétérogénéité scolaire des classes, difficulté scolaire grave, numérique, handicap, employabilité des élèves dans l’enseignement professionnel, apprentissage des langues étrangères dès le primaire...).

C’est, en conséquence, une politique globale d’attractivité du métier d’enseignant qui doit être plus encore développée dans les années à venir, dans un cadre politique cohérent de recrutement, dont la première condition d’efficacité est l’inscription dans la durée, en rupture avec les politiques de stop and go des dernières décennies.

Le CNESCO met en avant huit leviers pour une politique globale d’attractivité en France.
1. Valoriser l’image de l’enseignant auprès du grand public
2. Inscrire les politiques de recrutement des enseignants dans la durée
3. Attirer des profils de candidats à l’enseignement plus diversifiés
4. Sécuriser l’entrée dans le métier des nouveaux enseignants pendant trois ans
5. Développer des incitations financières et matérielles pour les néotitulaires
6. Assurer une formation continue obligatoire et de qualité
7. Proposer des dispositifs de mobilité géographiques plus flexibles
8. Reconnaitre la diversification des missions des enseignants et soutenir leurs secondes carrières

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.