Translate

samedi 17 septembre 2016

La rémunération des enseignants du MEN en 2014 (MEN-DEPP)

 Auteur : Marion Defresne
Note d'information, n° 24
09.2016
Télécharger la note






L’essentiel

En 2014, le salaire net mensuel moyen en équivalent temps plein (EQTP) de la population enseignante des premier et second degrés de l’Éducation nationale s’élevait à 2 460 euros, secteurs public et privé sous contrat confondus.

Le salaire net moyen des enseignants présents les 24 mois en 2013 et 2014 avec la même quotité de travail a augmenté de 1,7 % en euros constants, jusqu’à 2,0 % pour les professeurs des écoles qui ont touché pleinement, en 2014, l’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE).

Par rapport à 2013, le salaire net mensuel moyen de l'ensemble de la population enseignante a augmenté de 0,4 % en euros courants entre 2013 et 2014 et, compte tenu d’une hausse moyenne des prix de 0,5 % en 2014, a légèrement baissé en euros constants (- 0,1 %). Cela s'explique par le renouvellement de la population enseignante marqué par les recrutements et les départs. En 2013, les 3,3 % enseignants ayant quitté le ministère ont en moyenne perçu un salaire net de 2 670 euros quand, en 2014, les 2,8 % de nouveaux enseignants entrés ont en moyenne perçu un salaire de 2 010 euros, impliquant une baisse du salaire net moyen.


Repères

Quelle est la différence entre évolution en euros courants et en euros constants ?
L’évolution annuelle en euros courants correspond au rapport des salaires tels qu’ils sont déclarés sur la fiche de paye. L’évolution en euros constants corrige ce rapport de la variation des prix.

Qu’est-ce que le salaire en équivalent-temps plein (EQTP) ?
Il est calculé de manière annualisée à partir de l’ensemble des rémunérations perçues, chaque poste étant comptabilisé au prorata de son volume horaire de travail rapporté à celui d’un poste à temps complet occupé toute l’année.

Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net ?
Le salaire brut s’obtient en ajoutant au traitement indiciaire brut toutes les primes et indemnités diverses, y compris le paiement des heures supplémentaires. Il inclut également l’indemnité de résidence et le supplément familial de traitement.
Le salaire net s’obtient en retranchant du salaire brut les cotisations sociales salariales (cotisations vieillesse, maladie, solidarité chômage), la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Qu’est-ce que la rémunération moyenne des personnes en place (RMPP) ?
C’est un indicateur qui permet d’apprécier l’évolution moyenne de la rémunération des agents ayant travaillé 24 mois consécutifs, avec la même quotité, chez le même employeur. La progression de la RMPP des enseignants reflète les mesures portant sur la valeur du point d’indice, les mesures statutaires et indemnitaires, l’impact des mesures d’avancement individuel et des promotions (effet de carrière) et les autres éléments susceptibles d’impacter la feuille de paye (requalification des emplois par exemple).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.